Cas client : Une cabine acoustique adaptée à la production de chocolat

Industrie

 

Présent dans l’industrie du chocolat, un fabricant d’envergure nationale a demandé à Airopta d’insonoriser sa nouvelle ligne de production.

Celle-ci comprend une machine capable d’effectuer plusieurs tâches comme broyer ou cuire, mais est très bruyante.

L’objectif d’Airopta était donc de développer une solution pour réduire ce bruit, tout en respectant les normes d’hygiène et de sécurité. 

 

Le contexte et les objectifs de la cabine acoustique

Pour cette problématique, Airopta devait définir une solution acoustique d’insonorisation adaptée au projet d’implantation de cette nouvelle machine qui génèrent d’importants niveaux sonores (100 dBA en champ proche, comme indiqué dans la fiche technique du fabricant). 

L’objectif de ce travail était de réduire au maximum ces nuisances sonores dans l’atelier et de maintenir les niveaux sonores en dessous du seuil de danger de 85 dB(A) pour protéger le personnel.

Il s’agissait donc de définir un aménagement acoustique permettant de répondre au plan projet tout en obtenant un gain de 23 dBA, entre le bruit moyen émis à l’intérieur et le bruit moyen perçu à l’extérieur par les utilisateurs, ceci pour tous les points de réception possibles.

 

Définir la situation acoustique pour donner une préconisation

Lors de notre visite sur le site, nous avons effectué des mesures dans la zone d’implantation prévue de la machine. L’objectif était de définir la situation acoustique et de proposer l’aménagement présentant le meilleur ratio « bénéfice acoustique/investissement ». Ces mesures ont mis en évidence des niveaux sonores dans la zone d’implantation prévue compris entre 77,3 dBA et 78,6 dBA, avec une variation faible du niveau sonore global en fonction de la vitesse de fonctionnement des lignes de production voisines.

 La préconisation d’Airopta a donc été de réaliser une cabine acoustique qui permettra d’insonoriser le fonctionnement de cette nouvelle machine de production, afin de réduire son impact et de maintenir un niveau sonore proche de celui actuellement présent dans l’atelier (soit environ 80 dBA). 

Une cabine acoustique adaptée aux contraintes et aux objectifs

La cabine acoustique préconisée comprend plusieurs aménagements adaptés aux contraintes agroalimentaires et devant répondre aux objectifs acoustiques fixés : 

  • Panneaux acoustiques Airophone (épaisseur 80 mm), possédant un matelas de laine de roche absorbant et atténuateur. Ces panneaux présentent une très bonne résistance au feu (A2 s1 d0 suivant EN13501-1, équivalent M0), un très bon degré coupe-feu (EI 60 minutes suivant EN13501-2) et d’excellentes performances d’atténuation acoustiques (atténuation de 35 dB). 
  • Des plinthes en résine renforcées, qui seront placées sur la partie extérieure de la cabine afin de protéger les panneaux des chocs de transpalette et de permettre le nettoyage des surfaces par projection d’eau.
  • Des plinthes en PVC installées à l’intérieur, pour permettre le nettoyage des surfaces par projection d’eau. 
  • Une porte acoustique pivotante Optadoor à double ventaux sur la face avant de la cabine, pour créer un accès pour la production et les maintenances lourdes, tout en conservant les performances acoustiques de l’ensemble. 
  • Une chicane acoustique pour les arrivées électriques à l’intérieur de la cabine, qui permettra d’atténuer les nuisances sonores tout en étant lavable et en respectant les prérequis d’hygiène à respecter en milieu agroalimentaire.
  • Des silencieux acoustiques avec ventilateur d’extraction d’air chaud de la gamme OPTIMA afin de maintenir les performances acoustiques du projet tout en évacuant les calories dissipées par le fonctionnement de la machine

 

De plus, afin de maximiser les performances d’isolement sonore, Airopta a défini des aménagements pour traiter la réverbération à l’intérieur du local. Pour cela, il a été nécessaire de mettre en place un traitement d’ensemble constitué de capteurs acoustiques spécifiques pour milieux à hygiène contrôlée.

Ils se composent d’une âme en fibres minérales haute densité, hermétiquement scellée par un revêtement protecteur lisse et blanc sur toutes les faces. Les panneaux sont ainsi nettoyables et lavables régulièrement.

S’assurer de la ventilation du local 

Enfin, la cabine acoustique a reçu un système de ventilation spécifiquement adapté, qui comprend une entrée d’air et un rejet d’air de la gamme OPTIMA. Le rejet d’air est motorisé avec un silencieux rectangulaire, pour assurer le renouvellement de l’air intérieur et permettre l’extraction des calories à l’extérieur de l’enceinte (rejet effectué dans le grand volume de l’atelier).

Ceci, afin de maintenir une ambiance sonore en adéquation avec les opérations effectuées par le personnel évoluant dans la zone extérieure au projet.

En conclusion, Airopta a conçu une cabine spéciale qui entoure la machine avec un système de ventilation et diminue le bruit de 22 dBA. Cette solution a répondu aux besoins du client en termes de performance acoustique, de respect des normes d’hygiène et de budget.

Airopta a su l’accompagner grâce à son expérience au service des industriels dans l’agroalimentaire, et avec une gamme complète de solutions qui respecte les standards d’hygiène et un protocole de pose établi spécifiquement pour ce secteur.

Découvrez notre guide sur les nuisances sonores

Mieux vaut prévenir que guérir ! Grâce à ce guide, vous saurez tout sur les nuisances sonores, normes et réglementations dans l'industrie

Cliquez ici pour découvrir le guide
Chaïma HAFTARI
Chaïma HAFTARI

Articles similaires

Industrie 16/04/2024

De l’importance de mettre en place une solution acoustique sur mesure

Pour chaque problème acoustique dans l’industrie, il y a sa solution sur mesure   

Industrie 04/04/2024

Top 5 des industries les plus bruyantes

Savoir si l'industrie dans laquelle on est, est particulièrement nuisible d'un point de...