Cas client : insonorisation d’un atelier de production

Industrie

Ce cas client traite du traitement acoustique d’un atelier de production dans le secteur de l’énergie.

 

Le contexte : comment diminuer les niveaux sonores d’un atelier de production

Notre client avait pour objectif d’améliorer considérablement la situation sonore à l’intérieur d’un atelier de production pour apporter un confort de travail aux opérateurs. En effet, les niveaux sonores sont engendrés à la fois par les centrales de traitements d’air installées en partie haute de l’atelier et par l’aspect très réverbérant des parois de ce dernier.

C’est pourquoi il a fait appel à Airopta pour étudier les aménagements acoustiques nécessaires et ainsi diminuer les niveaux sonores.

Pourquoi lutter contre les conséquences du bruit pour les collaborateurs ?

Exposer des collaborateurs de manière continue au bruit engendre tout d’abord des troubles de l’audition. En effet, à partir d’un niveau sonore moyen de 80 dB(A) sur huit heures, le niveau d’exposition est qualifié de préoccupant. De plus, des paramètres tels que l’âge, la vulnérabilité personnelle ou l’association avec certaines expositions (médicaments ou produits chimiques toxiques pour l’ouïe) peuvent aussi aggraver les risques d’atteinte auditive.

Le bruit favorise également la survenue d’accidents. Il peut couvrir le son émis par un danger imminent, masquer des signaux d’avertissement, distraire les collaborateurs ou contribuer au stress lié au travail. Et accroître ainsi le risque d’erreurs.

Enfin, le stress se produit lorsque les exigences de l’environnement de travail dépassent la capacité des collaborateurs à y faire face. La manière dont le bruit affecte leur niveau de stress dépend d’une conjugaison complexe de facteurs parmi lesquels la nature du bruit (volume, tonalité, prévisibilité), la complexité de la tâche à effectuer ou l’état de fatigue.

La méthode de travail Airopta

Au préalable, une étude acoustique a été réalisée sur site afin de quantifier la situation sonore de l’atelier et d’évaluer les niveaux sonores. Les valeurs mesurées ont démontré qu’il était nécessaire d’insonoriser des équipements de CVC et d’améliorer la réponse acoustique des ateliers afin d’obtenir une ambiance sonore plus confortable pour les opérateurs.

En fonction de ces résultats de mesure et des préconisation, Airopta a conçu et posé les aménagements suivants :

Six silencieux circulaires OPTIMA haute performance, à bulbe central, sur les rejets d’air ;

Un traitement mural sur l’ensemble des ateliers, pour la mise en œuvre de 162 m² de panneaux acoustiques AIROPHONE ;

Un écran acoustique autoportant de séparation de volume ;

72 capteurs acoustiques suspendus, implantés au plafond de la gamme CAPTEA.

Des résultats positifs et appréciés par les collaborateurs

Après installation des aménagements, Airopta a réalisé des mesures de contrôle. Les niveaux sonores moyens (avant et après travaux) dans l’atelier ont mis en évidence un gain acoustique moyen de 9 dBA, soit la division du niveau de pression supérieur à 2 de l’énergie acoustique.

Ce résultat est très satisfaisant et montre l’efficacité des aménagements acoustiques. Il permet également de donner entière satisfaction aux opérateurs travaillant dans les ateliers.

AVANT

APRÈS

Insonorisation d’un atelier chez Air Liquide

Contactez un de nos experts acousticiens

Cliquez ici
Enzo DENIS
Enzo DENIS

Articles similaires

Industrie 15/05/2024

Cas client : Création d’une nouvelle cabine opérateur de pilotage pour broyeur venant remplacer l’ancienne.

    Une réalisation Airopta : le remplacement d’une cabine acoustique opérateur de pilotage pour broyeur ayant...

Industrie 06/05/2024

Les panneaux acoustiques Airophone

Le panneau acoustique AIROPHONE  La solution polyvalente et performante   Amélioration du...