Comment s’y retrouver dans les différentes solutions d’isolation acoustique ?

Industrie

 

Les nombreuses problématiques acoustiques dans l’industrie ont toutes des solutions. Cependant, la nature et la complexité de chaque nuisance sonore peuvent varier considérablement. Il est donc important de choisir celle qui répondra parfaitement aux objectifs fixés. Pour s’y retrouver, voici un panorama des principales solutions disponibles.

Quelles sont les solutions acoustiques disponibles pour l’industrie ? 

 

Les grandes problématiques acoustiques pour les industriels

Les problématiques auxquelles les industriels sont confrontés sont au nombre de deux :

Les nuisances sonores dans l’environnement du site. Elles gênent le voisinage, ce qui peut engendrer des plaintes. Dans ce cas, deux réglementations sont applicables en fonction de la nature de l’activité industrielle : celle sur le bruit de voisinage ou celle applicable aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE).

Les nuisances sonores au sein même du site, qui peuvent avoir de nombreuses conséquences pour le personnel. Outre le dépassement possible des critères réglementaires d’exposition aux bruits des travailleurs, elles peuvent engendrer des problèmes de santé et nuire à la productivité.

Dans tous les cas, les nuisances sonores non prises en compte par l’industriel (lorsqu’elles posent problème) peuvent coûter cher. Alors que la prévention, la résolution amiable et la bonne entente entre toutes les parties (entreprises, autorités, voisinage, syndicats, etc.) apportent de meilleurs résultats, qu’ils soient techniques et économiques.

 

Les solutions pour répondre aux nuisances sonores dans l’environnement (extérieur ou intérieur)

Les typologies de bruit et leurs natures étant très variées, les solutions varieront en fonction de la gêne sonore ou selon les données géographiques à prendre en compte. Il est donc préférable de traiter le bruit « à la source », mais aussi au cours de sa propagation ou au point récepteur où la gêne est effectivement ressentie. 

Les solutions sont alors de plusieurs ordres :

–    L’écran acoustique (ou mur antibruit). C’est un « dispositif barrière » pour protéger les personnes exposées aux infrastructures bruyantes. Selon les cas, on le positionne au plus proche des sources de bruit ou directement à proximité des personnes qui subissent la gêne sonore. Il permet d’obtenir d’excellents résultats, en particulier pour le traitement des bruits extérieurs. 

–    La cloison acoustique industrielle : c’est un aménagement sol, mur ou plafond qui divise généralement l’espace en deux. Elle peut produire un arrêt du bruit entre deux espaces ou l’atténuer de manière significative.

–    Le panneau acoustique modulaire : en extérieur, il s’agit de protections acoustiques pour réduire la propagation du bruit émis dans l’environnement par les équipements aérauliques, les installations et les bâtiments « bruyants ». En intérieur, ce sont essentiellement des écrans, des cloisons ou des cabines acoustiques qui permettant de réduire les niveaux de bruit ambiant à proximité des sources de bruit, entre zones bruyantes et zones calmes et autour des zones de travail.

–    La porte acoustique industrielle : ses applications sont variées et elles permettent l’amélioration des conditions de travail, la protection du voisinage ou la maîtrise de l’acoustique.

 

Les solutions pour atténuer les bruits d’équipement

Les bruits d’équipement dans l’industrie font partie des nuisances sonores qui s’entendent dans un bâtiment. Il existe deux familles de sources souvent génératrices de nuisances : celles en lien avec le CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et celles liées à la production. Il est possible de les atténuer en installant un dispositif insonorisant.

On peut notamment citer :

–    Le piège à son, conçu pour absorber les sons ou réduire leur transmission. On l’utilise pour l’insonorisation des aspirations et des refoulements d’équipement industriel (compresseur, groupe froid, tour aéroréfrigérante, etc.), pour les ouvrants de ventilation (chaufferies, transformateurs), pour les ventilations d’encoffrement d’équipements bruyants comme les ventilateurs, les pompes, les groupes hydrauliques, etc. 

–    La cabine acoustique qui permet d’insonoriser complètement les installations les plus bruyantes comme les groupes électrogènes, les compresseurs frigorifiques, les ventilateurs, le groupe froid, la pompe à chaleur, etc. ou permet de protéger les opérateurs du bruit environnant (cabines de supervision, de commande, de contrôle, etc.). 

–    Le capotage acoustique, qui est un obstacle pour atténuer la propagation des ondes dans une enceinte, limiter le bruit des machines ou empêcher leur transmission. C’est un procédé conçu sur mesure, les panneaux antibruit étant placés près de la source de nuisance. Le système est ensuite affiné avec des portes, des silencieux, des grilles de ventilation ou des finitions afin de garantir le bon fonctionnement des installations.

–    La grille acoustique qui est un bon compromis entre atténuation sonore et contrainte spatiale importante. Elle est souvent utilisée pour l’atténuation des bruits de ventilation statique ou dynamique, en façade de bâtiment ou en écran acoustique.

–    L’habillage acoustique de tuyauteries, silos ou trémies, par des complexes acoustiques : il permet de supprimer les rayonnements d’enveloppe induits par de fortes vitesses de passage d’air et/ou le passage de matière (copeaux de bois, billes plastiques…) et/ou la mise en vibration des réseaux.

 

Pour répondre à toutes ces problématiques, Airopta a développé un ensemble complet de solutions acoustiques, chacune présentant ses propres caractéristiques. En fonction de leurs avantages spécifiques, l’expert acousticien choisira celle qui répondra parfaitement aux besoins acoustiques du projet et aux contraintes à prendre en compte (accès à la production, résistance aux intempéries, facilité d’accès pour la maintenance, etc.). 

 

Découvrez notre guide sur les nuisances sonores

Mieux vaut prévenir que guérir ! Découvrez notre guide sur les nuisances sonores, normes et réglementations dans l'industrie

CLIQUEZ ICI
Chaïma HAFTARI
Chaïma HAFTARI

Articles similaires

Industrie 24/01/2024

La cabine acoustique et le capotage acoustique dans l’industrie agroalimentaire

  La cabine acoustique et le capotage acoustique sont des solutions couramment...

Industrie 17/01/2024

Définir les sources du bruit dans l’industrie agroalimentaire pour y apporter des réponses efficaces

  L'industrie agroalimentaire peut générer une variété de bruits en raison de...